Erdogan appelle les Etats-Unis à tenir leurs engagements sur le retrait du PYD-YPG de Manbij

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que si les Etats-Unis n’entreprennent pas les initiatives nécessaires dans le nord de la Syrie, la Turquie fera ce qu'elle doit contre l’organisation terroriste séparatiste PKK/YPG

Erdogan appelle les Etats-Unis à tenir leurs engagements sur le retrait du PYD-YPG de Manbij

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que si les Etats-Unis n’entreprennent pas les initiatives nécessaires dans le nord de la Syrie, la Turquie fera ce qu'elle doit contre l’organisation terroriste séparatiste PKK/YPG.

Le chef d’Etat turc et leader de l’AK Parti, Parti de la Justice et du développement, Erdogan s’est exprimé lors de la réunion du groupe parlementaire de son parti à la Grande Assemblée Nationale de Turquie (TBMM).

Le président Erdogan a appelé les Etats-Unis à tenir leurs engagements selon lesquels ils allaient retirer de Manbij les terroristes du PYD-YPG, branche syrienne de l’organisation terroriste PKK, qu’ils avaient installés dans cette région.

Il a rappelé le consensus établi entre la Turquie et les Etats-Unis le 04 juin.

« Le calendrier concernant Manbij était de 90 jours. Malheureusement, il n’a pas fonctionné. Si cela ne fonctionne, nous sommes capables de régler nous-même nos affaires. Les démarches nécessaires seront effectuées à l’Est de l’Euphrate. Nous allons faire le nécessaire au plus niveau contre le YPG/PYD et plus exactement contre le PKK. Toutes ces démarches ne sont pas uniquement pour la sérénité de notre pays. Mais également pour celle des pauvres gens qui vivent dans ce pays », a martelé le chef d’Etat turc Recep Tayyip Erdogan.



SUR LE MEME SUJET