Turquie : l’industrie de la construction navale séduit de plus en plus d’Européens

Ce sont surtout les Européens qui préfèrent la Turquie dans l’achat de bateaux en raison de la qualité et des prix

Turquie : l’industrie de la construction navale séduit de plus en plus d’Européens

L’exploit de l’industrie de la construction navale en Turquie est reconnu dans le monde entier.

Ce sont surtout les Européens qui préfèrent la Turquie dans l’achat de bateaux en raison de la qualité et des prix.

Les Norvégiens passent de grandes commandes aux chantiers de Talova-Altinova depuis quelques années.

Certains chantiers n’acceptent pas de commandes jusqu’en 2022.

A Altinova où les investissements continuent depuis plus de dix ans dans la construction navale, il y a aujourd’hui 37 chantiers navals en activité.

Ces chantiers construisent des bateaux très chers aux marins de nombreux pays dont la Norvège, l’Angleterre, l’Islande, la Belgique, les Pays-Bas, la France, le Danemark, l’Allemagne et l’Italie.

Les plus grands ferrys de très haute technologie, des bateaux offshores, des chalutiers polyvalents, des navires particuliers d’études en mer et de remorqueurs sont construits à Yalova.

Les opérateurs européens préfèrent la Turquie pour les prix et la compétitivité des prix. Les ventes de bateaux assurent également une grande contribution à l’économie.



SUR LE MEME SUJET