Turquie : Un petit Syrien défiguré par les bombes du régime

"Mon plus grand souhait est que mon fils puisse retrouver sa santé, nous attendons le soutien des bénévoles", a déclaré le père de Hassan el Hussein

Turquie : Un petit Syrien défiguré par les bombes du régime

Hassan el Hussein, âgé de sept ans seulement, est un enfant syrien qui porte les traces de la guerre civile syrienne sur son visage et une grande partie de son corps. 

Il y a un an, alors que le petit garçon vivait encore dans la ville syrienne d’Hama, il a été blessé par une bombe baril lancée par les avions militaires du régime. 

Son visage et une grande partie de son corps sont recouverts de brûlures chimiques. 

L’enfant a été emmené à Reyhanli, en Turquie, par sa famille en raison du manque de médicaments et de traitements en Syrie. 

Lors d’un entretien accordé à l’agence Anadolu, Halid el Hussein, le père de Hussein, a souhaité que son fils puisse subir une opération esthétique lui permettant de retrouver son visage. 

"Une bombe baril est tombée près de notre maison. De nombreuses personnes ont perdu la vie et beaucoup d’autres ont été blessées. Parmi eux, il y avait mon fils. Il a été touché alors qu’il jouait avec ses amis dans la rue. Lorsque je l’ai vu, je n’en ai pas cru mes yeux. J’ai eu du mal à le reconnaitre", a-t-il affirmé, ému. 

Halait el Hussein a ensuite indiqué qu’ils se sont installés en Turquie, à Reyhanli, il y a neuf mois, dans l’espoir de pouvoir trouver l’aide qui permettrait de soigner son fils. 

"Nous nous sommes installés chez nos proches qui étaient arrivés ici avant nous. Nous poursuivons notre vie avec le soutien et l’aide des voisins et des bénévoles. Mon plus grand souhait est que mon fils puisse retrouver sa santé, nous attendons le soutien des associations d’aide", a-t-il dit.

"Pour lui, s’allonger est une torture parce qu’il a des brûlures à différents endroits de son corps. Le froid empire ses douleurs. Nous prions pour que ces difficultés en finissent", a-t-il conclu. 
AA



SUR LE MEME SUJET