UNICEF: 40% des victimes de la guerre en Syrie sont des enfants

Selon le responsable onusien, les premières victimes de ce conflit sont des enfants, bien que la communauté internationale ait décidé, dans un traité adopté il y a 30 ans, de les faire épargner les désavantages de la guerre

UNICEF: 40% des victimes de la guerre en Syrie sont des enfants

Geert Cappelaere, directeur régional du Fonds des Nations unies pour l'Enfance (UNICEF) pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord a déclaré que les enfants représentent 40% des victimes de la guerre qui déchire la Syrie et qui entre cette semaine dans sa huitième année.

Cappelaere s’exprimait, lundi, lors d’une conférence de presse tenue à la capitale libanaise Beyrouth en marge d’une exposition e sur les enfants syriens réfugiés au Liban. La présente foire avait duré pour une période de 6 mois, durant laquelle, des tableaux d’artistes en provenance de la Syrie et de l’Irak ont été exposés, outre l’exposition d’histoires et de poèmes écrits pas des enfants.

Selon le responsable onusien, les premières victimes de ce conflit sont des enfants, bien que la communauté internationale ait décidé, dans un traité adopté il y a 30 ans, de les faire épargner les désavantages de la guerre.

A ses yeux, des dizaines de milliers d’enfants avaient été atteints d’handicap permanent, plusieurs avaient perdu des membres de leurs corps et d’autres avaient été paralysés et ce au terme d’une violence aveugle et extrême et d’une guerre qui perdure depuis plus de 7 ans.

Les enfants handicapés "font face au risque très réel d'être négligés et stigmatisés alors que le conflit se poursuit sans répit", souligne le directeur régional de l'UNICEF, Cappelaere, ajoutant que "quelque 3 millions d'enfants sont exposés aux engins explosifs à travers le pays".

"Les séquelles psychologiques pourraient également avoir un impact profond sur les enfants syriens et menacer leurs avenirs. C’est ce qu’on peut conclure, d’une manière évidente, en lisant les poèmes et les histoires qu’ils rédigent", a-t-il souligné.

AA


Mots-clés: victimes , enfant , syrie , unicef

SUR LE MEME SUJET