Gaza : un couple palestinien reconnaissant au président Erdogan

Un couple palestinien a réalisé une maquette de la mosquée Al Aqsa afin de l'offrir au président de la République Turque, Recep Tayyip Erdogan

Gaza : un couple palestinien reconnaissant au président Erdogan

Le Gazaoui Houssam Farhad (45) et son épouse, Samira, ont réalisé une maquette de la mosquée Al Aqsa afin de l'offrir au président de la République Turque, Recep Tayyip Erdogan, pour saluer son engagement et l’attitude honorable dont il a fait preuve à l'égard de la Palestine. 

Détenu pendant 6 ans dans diverses prisons d'Israël, Farhad libéré en 1999, a conçu la maquette de 65 cm de longueur et 120 cm de largeur en travaillant sans interruption durant 20 jours. 

La maquette, au centre de laquelle se trouve la photo du président Erdogan, a été réalisée à partir de matériaux en bois et en carton et a été ornée de 150 fils de laine et de soie de couleurs variées. 

Dans une interview accordée à Anadolu, Farhad a expliqué qu'il a décidé d'offrir la maquette au président Turc en raison de son attitude honorable et de sa réaction face à la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. 

Farhad a confié qu'Erdogan se sent réellement concerné par la ville de Jérusalem et la cause palestinienne. 

« Le manque de sommeil ou la fatigue ne sont pas importants, je souhaite seulement qu'Erdogan apprécie ma maquette », a t-il partagé avant d'ajouter qu'il a appris à construire des maquettes à partir de fils, lorsqu’il était emprisonné. 

- Motif du drapeau turc sur la maquette 

« Nous avons réalisé le Dôme du Rocher avec des fils de couleur or. Le drapeau turc a pris forme avec des fils rouges et blancs », a indiqué Farhad, ajoutant que la maquette leur a demandé un travail minutieux afin d’être conforme à la réalité. 

L'ensemble des détails tels que le sol, les murs, le dôme, les minarets ainsi que les pelouses ont été conçus à partir de fil de laine, indique t-il et d’ajouter que sa femme, Samira, a été son plus grand soutien pendant cette période. 

« Ce travail nécessite de l'attention et beaucoup d'effort », a affirmé cette dernière, heureuse d'avoir pu terminer la maquette. 

« Nous souhaitons offrir le fruit de notre labeur au président Erdogan. J'espère que ce présent lui sera remis et qu'il l'appréciera », a t-elle fait savoir. 

En outre, elle a affirmé que son admiration à l'égard d'Erdogan à davantage augmenté depuis sa réaction face à la décision de Trump. 

« Peu importe où se situe Jérusalem, elle est rattachée à la foi des Musulmans. Le président de la Turquie a prouvé cela une nouvelle fois. Avec mon mari nous avons fait cette maquette afin de montrer que Jérusalem, Al Aqsa et la Palestine toute entière, sont en danger ». 

Enfin elle a précisé qu'ils ont fait de leur mieux pour trouver les couleurs les plus proches de la réalité en dépit du blocus auquel est soumis Gaza depuis de longues années. 

Le 6 décembre 2017, le président américain Trump avait reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël et avait demandé à son Ministère des Affaires Etrangères de déménager l'ambassade américaine de Tel Aviv à la ville sainte. 

Suite à cette décision, un sommet de l'Organisation de Coopération Islamique avait été organisé à Istanbul à la demande du président Erdogan. 

Dans un communiqué publié à l’issue du sommet, il avait été déclaré : « Nous proclamons Jérusalem-Est capitale de l'Etat de Palestine et invitons l'ensemble des Etats à reconnaître l'Etat de Palestine et Jérusalem-Est sa capitale occupée ».

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET