Mali-Turquie : Une célébration par le dessin

«La Turquie selon votre imagination» était le thème proposé aux artistes en herbe

Mali-Turquie : Une célébration par le dessin

C’est à travers un concours de dessins entre des élèves maliens que l’ambassade de Turquie à Bamako a célébré lundi après-midi, le 98ème anniversaire de la fête de l'Enfance et de la Souveraineté nationale. 

Un événement célébré le 23 avril de chaque année pour marquer la création de la première Assemblée nationale de Turquie en 1920, par Mustafa Kemal Ataturk, fondateur de la République de Turquie. 

Pour marquer l’événement, l’ambassade de Turquie au Mali a, donc, organisé un concours de dessin auquel ont participé une vingtaine d’élèves. 

Il s’agit du groupe scolaire la Roseraie et l’Ecole Hermann Gmeiner du village d’enfants SOS de Sanankoroba (une localité située à environ 30 km au sud de Bamako) et de l’Ecole de l’amitié turquo-malienne de la Fondation Maarif. 

«La Turquie selon votre imagination» tel est le thème proposé aux artistes en herbe. 

Les enfants ont présenté de pittoresques tableaux des mosquées et leurs minarets authentiques, des monuments, mais aussi des maisons, des avions, des voitures, des objets d’arts, etc. 

C’est Sadio Fofana qui s’est classée première devant Fatoumata Bintou Touré (2e) et Kadiatou Diarra (3e). 

En plus des trois premiers, tous les participants ont reçu des récompenses. 

«Mustafa Kemal Ataturk, fondateur, de la République de Turquie, a placé la guerre d’indépendance sous le signe de la souveraineté et de la confiance aux futures générations turques en leur assignant la tâche de protéger et de sauvegarder la République pendant toute leur vie et dans toutes les conditions», a rappelé Salih Özcan, 3e Secrétaire de l’ambassade, qui a présidé la cérémonie. 

Le diplomate s’est réjoui de préciser, pour la circonstance, que c’est «grâce aux visages souriants, à la lumière émanant de leurs yeux, aux espoirs et aux rêves des enfants que les nations trouvent de la force de travailler pour un meilleur lendemain». 

Longtemps célébrée comme «unique fête consacrée aux enfants dans le monde», le 3e conseiller de l’ambassade a précisé que ce «précieux cadeau est devenu une fête universelle en 1992 à la suite de la déclaration des Nations-Unies, faisant de l’événement la Fête internationale de l’Enfant». 

Cet événement rappelle la première réunion, en 1920, de la grande Assemblée nationale à Ankara après la constitution du gouvernement pour préparer la guerre de l’indépendance. C’est, selon M. Özcan, l’acte de fondation du futur régime républicain. 

Mustafa Kemal, qui allait devenir le fondateur et premier président de la République turque, avait proposé ce jour-là que «les enfants prennent le pouvoir… pour la journée». 

Une opportunité que l’ambassade de Turquie a offerte aux enfants du Mali en leur donnant l’occasion d’exprimer par leurs talents de dessinateur leurs visions de la fructueuse coopération entre le Mali et la Turquie. 

A noter que cette célébration intervient au lendemain de la première édition du Salon International de l’Industrie du Mali (SIM, du 19 au 21 avril 2018). 

Et c’est la Turquie qui était l’invitée d’honneur de cette rencontre placée sous le thème, «accélérer l’industrialisation d’un pays de l’hinterland». 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET