• VIDEOS

Le président américain Trump emploie de « graves » expressions contre les migrants

Au cours d’une réunion à la Maison-Blanche, le président américain Donald Trump aurait critiqué les migrants venus de certains pays latins et africains en disant qu’ils « viennent de pays de merde »

Le président américain Trump emploie de « graves » expressions contre les migrants

Au cours d’une réunion à la Maison-Blanche, le président américain Donald Trump aurait critiqué les migrants venus de certains pays latins et africains en disant qu’ils « viennent de pays de merde ».

Selon la presse américaine, Trump a employé de graves expressions contre certains pays au cours d’une réunion à l’office ovale.

« Pourquoi voudrait-on l’arrivée des gens de ces pays de merde. Nous devons accueillir plus de migrants norvégiens » aurait dit Trump au cours de la réunion à laquelle étaient aussi présents le sénateur républicain de la Caroline du Sud, Lindsey Graham et le sénateur démocrate de l’Illinois, Dick Durbin.  

Le président américain aurait réitéré d’autres questions comme la mise à terme de la loterie pour la Carte verte et la chaine de migrants.

Trump qui a lancé plusieurs démarches à la première année de son mandat présidentiel concernant les migrants, avait pris des décisions pour abolir plusieurs flexibilités assurées pendant la période précédente.

Dernièrement, l’administration Trump avait donné 18 mois aux quelques 200 mille salvadoriens installés aux Etats-Unis selon un statut particulier à la suite du séisme survenus dans ce pays en 2001, pour leur retour ou leur expulsion.

De même, Trump avait décidé de ne pas prolonger le programme de protection provisoire dont bénéficient également des Honduriens, Nicaraguayens et Haïtiens installés aux Etats-Unis après des catastrophes naturelles. Les Haïtiens avaient 18 mois, à compter de novembre, pour quitter les Etats-Unis.



SUR LE MEME SUJET