• VIDEOS

Tunisie : prolongation d’un mois de l’état d’urgence

Instauré en Tunisie depuis plus de deux ans à la suite de plusieurs attentats terroristes, l’état d’urgence a été prolongé d’un mois, a annoncé un communiqué publié vendredi soir sur la page officielle de la présidence de la République

Tunisie : prolongation d’un mois de l’état d’urgence

Instauré en Tunisie depuis plus de deux ans à la suite de plusieurs attentats terroristes, l’état d’urgence a été prolongé d’un mois, a annoncé un communiqué publié vendredi soir sur la page officielle de la présidence de la République. La dernière prolongation était de trois mois.

« Après consultation du chef du gouvernement et du président de l’Assemblée des représentants du peuple (parlement) sur des questions se rapportant à la sécurité nationale et à la situation sur les frontières et dans la région, le président de la République (Béji Caïd Essebsi) a décidé de proclamer l’état d’urgence sur tout le territoire (du pays) à partir du 10 février et jusqu’au 11 mars 2018 », a annoncé le communiqué.

Cette mesure d’exception permet aux autorités notamment d’interdire les réunions « de nature à troubler l’ordre public » et d’exercer un contrôle de la presse.

En 2015, la Tunisie a été frappée par trois attentats meurtriers qui ont fait plus de 60 morts, la plupart des touristes étrangers. En mars 2016, les forces tunisiennes appuyées par la population locale ont fait avorter une attaque contre la ville de Ben Guerdane, frontalière avec la Libye, où des groupes armés tentaient d’instaurer un « émirat », selon le ministère de l’intérieur qui avait fait état de l’élimination de plus de 50 assaillants.

Depuis, les autorités assurent que la situation sécuritaire s’est nettement améliorée, tout en notant que la vigilance était toujours de mise en raison surtout de l’instabilité et de la situation chaotique qui continuent de prévaloir en Libye voisine avec laquelle la Tunisie partage une frontière de quelque 450 km.

 

AA



SUR LE MEME SUJET